» Blogue » Les types de planchers les plus appropriés pour votre cuisine

Vous avez le projet de refaire le sol de votre cuisine, mais vous ne savez pas quel type de plancher poser?  Avant de partir magasiner, d’autres aspects que vos goûts, votre mode de vie et votre budget sont à considérer afin d’opter pour le plancher le plus approprié pour votre cuisine.

Le carrelage : un indémodable

On trouve un choix de matières impressionnant dans les rayons du carrelage : que vous soyez plutôt terre cuite, pierre naturelle ou grès, vous êtes sûr d’y trouver votre bonheur.

La terre cuite : parfaite pour apporter du caractère aux cuisines modernes, la terre cuite doit être traitée contre les taches pour conserver sa beauté, qu’elle se présente sous forme de tomettes, de carreaux ou encore de pavés. Certains produits à base de résine qui lui donnent un aspect brillant permettent de limiter son entretien par la suite. Le must : vous offrir des tomettes anciennes.

La pierre naturelle : résistante et chaleureuse, elle offre un rendu incomparable. En contrepartie, la pierre naturelle, et notamment le granit, reste un revêtement très cher.  À noter qu’elle est idéale dans les constructions neuves pour installer un chauffage au sol.

Facile à entretenir, le grès nous séduit avec son prix raisonnable et ses talents d’imitateur des pierres naturelles, du marbre et du bois.

Le vinyle : pratique et pas cher

Autrefois, les sols plastiques étaient juste appréciés pour leur aspect économique, car ils gondolaient facilement et donnaient un air bas de gamme à la pièce. De nos jours, les modèles de revêtement de sol vinyle et PVC que l’on trouve n’ont plus rien à voir avec cela : ils offrent une gamme étendue de décors, peuvent imiter le bois ou le béton, sont esthétiques, restent très abordables, se posent rapidement et facilement, et sont toujours aussi pratiques en raison du peu d’entretien qu’ils demandent.

Parfait pour les petits budgets et les personnes ayant peu de temps à consacrer au ménage, le vinyle est également un excellent isolant phonique et thermique, qui peut se rendre très utile pour une cuisine située au-dessus d’une pièce froide comme un sous-sol ou un garage.

Le béton : un revêtement moderne

Matériau tendance depuis le début du millénaire, il possède d’indéniables qualités esthétiques et donne au sol un aspect homogène. Avec une large variété de coloris, d’incrustations et d’effets décoratifs, une finition mate, satinée ou lustrée, il permet de personnaliser à souhait son intérieur. S’il est plutôt facile à entretenir, le béton présente toutefois des inconvénients majeurs : il est perméable aux taches, se raie et se marque plus qu’un carrelage, et supporte mal les variations thermiques qui provoquent l’apparition de fissures. Il reste en outre relativement cher.

Le parquet : idéal pour les cuisines ouvertes

À condition d’opter pour une essence exotique ou de le traiter contre l’humidité, le bois peut tout à fait être utilisé pour le sol d’une cuisine, d’autant plus qu’on en trouve à des prix raisonnables. Comme il existe un risque d’infiltration d’eau entre les lamelles d’un parquet flottant, mieux vaut privilégier la pose collée qui résiste bien à l’humidité.

Le parquet reste un revêtement de sol contraignant pour une cuisine, notamment en matière d’entretien. C’est pourquoi on l’utilise essentiellement pour permettre d’avoir un sol homogène dans les cuisines ouvertes sur séjour.

Si le style et le prix sont primordiaux dans le choix d’un plancher pour sa cuisine, ils ne sont pas les seuls à prendre en compte. En effet, d’autres critères tels que le budget, la facilité d’entretien et de pose, et les qualités isolantes et de résistance aux taches et aux chocs revêtent une importance capitale pour déterminer le plancher idéal pour votre cuisine. Qui sait, il est possible qu’il soit encore là dans 50 ans!