» Blogue » Réparer un parquet : 4 conseils à suivre pour un résultat pro

Un plancher de bois franc est un magnifique élément de décoration qui vieillit naturellement avec les années pour acquérir de plus en plus de charme. Cependant, pour profiter pleinement de sa beauté le plus longuement possible, il faut le traiter avec soin, le nettoyer régulièrement avec des produits de qualité, l’entretenir en changeant ses lames abîmées ou encore boucher les trous s’ils apparaissent. Voici 4 conseils à suivre pour effectuer des réparations sur un parquet et obtenir un résultat pro.

  • Réparer un parquet en remplaçant une lame

La première étape du remplacement d’une lame de parquet endommagée est bien sûr de la retirer avec précaution et savoir-faire ! Pour cela, découper sa partie centrale à l’aide d’une scie pour commencer par extraire cette partie de la lame avant de continuer le même procédé au ras des lambourdes. Pour ôter les bordures correctement, utilisez ensuite un marteau et un burin. En effet, placez le burin entre la lame endommagée et une autre lame puis frappez sur le burin à l’aide du marteau pour désolidariser la lame des autres petit à petit. L’étape suivante est celle de l’installation de la nouvelle lame. Pour cela, rabotez la rainure et la languette de la nouvelle lame puis collez la lame. Pour remplacer une lame endommagée, il vous faut retrouver le même modèle. SI vous n’en avez pas gardé en stock, adressez-vous à votre fournisseur.

  • Réparer un parquet gondolé

Qu’ils soient massifs ou contrecollés, les parquets ont tendance à se déforment, en faisant comme des vagues. On dit alors que le parquet gondole. Un trop-plein d’humidité ou encore un manque d’espace autour du parquet bloquant sa dilatation naturelle peuvent être des causes de déformation. Après avoir identifié la cause et avoir écarté le problème, vous pouvez intervenir pour réparer le parquet gondolé en le ponçant. Vous pouvez commencer par poncer votre parquet avec du papier abrasif à gros grains, puis à grain moyen et enfin à grain fin, pour lisser complètement la surface. Pensez également à utiliser une ponceuse à bande pour poncer le centre de la surface et une ponceuse orbitale rotative (edger à plancher) pour poncer les bordures. Une fois cette étape réalisée n’oubliez pas de vernir à nouveau votre parquet.

  • Réparer un parquet en comblant les trous et fissures

Pour combler les fissures et les trous présents sur votre parquet, munissez-vous de pâte à bois. La pâte à bois s’applique directement au cœur des trous et fissures. Pour cela, il vous faudra une spatule ou encore un couteau à enduire. Attention cependant, il n’est pas suggéré de remplir les espaces entre les lames avec de la pâte à bois, car ce matériau vivant prend de l’expansion et rétrécit en fonction des changements de saison. Sachez alors qu’en fonction des endroits où elle est placée, la pâte à bois aura tendance à ressortir du plancher à plus ou moins long terme. Après vous être occupé des trous et fissures, occupez-vous également des clous abîmés que vous pouvez retirer à l’aide d’un arrache-clou ou d’une tenaille. Pour les clous qui dépassent du parquet, contentez-vous de les enfoncer avec un marteau.

  • Sabler, vernir et huiler un parquet

Pour toute sorte de réparation, qu’il s’agisse du remplacement d’une lame, de l’amélioration d’une déformation ou encore du rebouchage d’un trou, pour une finition parfaite, vous pouvez sabler votre parquet avant de le vernir ou de l’huiler de nouveau. Le sablage permet de rafraîchir votre parquet, de le rendre de nouveau propre et sain. En ce qui concerne le vernissage et l’huilage du parquet après ses réparations, sachez que ses tâches s’effectuent toujours dans le sens des lamelles et/ou du grain du bois avec des produits professionnels, sains et de qualité. Enfin, n’hésitez pas à suivre minutieusement les indications du fabricant de votre produit !

 

Toutes les réparations de plancher ne nécessitent pas l’intervention d’une entreprise, mais il est toutefois nécessaire pour obtenir un résultat digne d’un professionnel de suivre la bonne méthode, et de disposer du matériel approprié.