» Blogue » Pose de plancher : 5 étapes à suivre

La pose de parquet flottant dans un intérieur est le choix de pose de plancher le plus répandu actuellement. Cette méthode de pose de plancher est privilégiée par les particuliers, car elle est réalisée sans colle, est très pratique, et permet de changer votre revêtement de sol très facilement. Voici les 5 étapes à suivre pour une pose de plancher réussie.

Qu’est-ce qu’une pose de plancher flottante?

Le parquet flottant de bois franc ou de bois mou se pose rapidement, pour un rendu final durable en seulement quelques heures de travail. Il présente également l’avantage de s’adapter à tous types de surfaces et de supports : béton, plancher ou faux plancher de panneaux de bois, ancien revêtement, carrelage ou encore moquette rase.

Les 5 étapes de la pose d’un plancher

  • Préparation du support et pose de la sous-couche

La pose d’un plancher flottant doit se faire sur sol prêt à accueillir le plancher, qui doit être parfaitement plat afin de pouvoir être stable et durable. L’application d’une sous-couche d’isolation phonique et thermique est également essentielle pour le confort des occupants des lieux ainsi que pour la durabilité du sol. Sur certains sols, un ragréage peut être nécessaire et c’est seulement après la pose de la sous-couche que vous pourrez débuter les travaux de pose de votre nouveau plancher!

  • Pose de la première lame de plancher

La pose du plancher doit être faite en suivant des règles précises qui permettent au plancher d’être posé pour du long terme et d’être résistant aux variations de température. Pour déposer la première lame, il est notamment nécessaire de choisir le coin le plus droit de la pièce afin de débuter directement la pose en étant droit pour le restant de l’opération. Des cales peuvent notamment être installées le long des murs afin de respecter un espace entre les lames et les murs qui permet au parquet de ne pas se déformer lorsque le bois gonflera.

  • Clipsage du plancher flottant

Conçu pour se monter facilement, les lames d’un plancher flottant se clipsent tout simplement les unes aux autres, permettant ainsi de remplir intégralement l’étendue de la pièce de long en large. À savoir que certains planchers flottants peuvent nécessiter l’application de colle entre les lames dans le sens des rainures.

  • Découpe des lames de bordure

Une fois arrivé à l’extrémité de la pièce, il peut s’avérer nécessaire de passer à la découpe les dernières lames des rangées. Pour procéder à la découpe, il faut alors se munir de matériaux tels que d’une règle ou d’un mètre pour préciser la longueur de la lame, d’un crayon gris, ainsi que d’une scie électrique pour effectuer une découpe droite et parfaitement symétrique.

  • Pose du plancher flottant

Poser du parquet flottant consiste à appliquer les lames, rangée par rangée. Une fois qu’une rangée est effectuée, il faut penser à s’assurer que toutes les lames sont bien emboîtées afin de s’assurer de la bonne continuité de la pose. Il est bien souvent nécessaire de demander les services des poseurs de planchers professionnels pour un travail expérimenté, durable et un rendu parfait.

Une fois ces 5 étapes de pose d’un plancher effectuées, il faut simplement attendre quelques heures afin de pouvoir laisser la colle sécher, puis envisager de poser les plinthes tout au long des murs. Pour cela, il faudra procéder à leur collage ou à leur clouage. La dernière étape consiste ensuite à nettoyer le tout, en essuyant les restants de colle à l’aide d’un chiffon doux humide puis d’effectuer un nettoyage du plancher pour le faire briller! Tout est fin prêt, vous pouvez aménager votre mobilier et votre décoration dans votre toute nouvelle pièce.