» Blogue » Comment poncer un parquet ancien et lui redonner vie ?

Les parquets anciens ont un charme indéniable. Mais, avec le temps, ils s’abîment et perdent de leur éclat. Vous désirez redonner vie à un vieux sol en bois ? Voici comment poncer un parquet ancien afin de lui offrir une nouvelle jeunesse.

Faire les travaux soi-même

Achat ou location de matériel

Le matériel utilisé pour le ponçage d’un parquet ancien est assez spécifique. Les non professionnels ont donc souvent besoin de l’acheter ou de le louer. Pour vos travaux, vous aurez besoin des produits suivants :

  • – Ponceuse ;
  • – Bordureuse ;
  • – Disques et rouleaux abrasifs ;
  • – Aspirateur d’atelier ;
  • – Masque ;
  • – Gants.

Le bois est un matériau poreux. Le seul moyen de retirer les tâches est donc de le poncer afin d’éliminer la fine couche superficielle abîmée. Choisissez le grain en fonction du parquet. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel. En règle générale, plus le parquet est taché ou marqué, plus le grain doit être gros.

Bonnes pratiques

Poncez toujours dans le sens de la fibre du bois. Utilisez la ponceuse après avoir correctement installé le rouleau d’abrasif. Poussez lentement l’appareil sans jamais vous arrêter afin de ne pas creuser le parquet. Vos gestes doivent être souples et réguliers. Vérifiez la qualité du ponçage en temps réel et changez le papier lorsque celui-ci vous semble moins efficace.

La ponceuse est un appareil imposant qui ne permet pas d’atteindre les bordures et les angles, vous aurez donc besoin soit d’une bordureuse, soit d’une petite ponceuse manuelle pour les finitions. Ces deux outils sont à manier avec précaution : vos gestes doivent toujours être circulaires, fluides, souples et réguliers afin de ne pas creuser le bois (action qui serait irréversible). Poncez votre plancher dans les angles et sur les bords de manière à obtenir le même résultat qu’avec la ponceuse. Veillez également à changer les disques lorsque ceux-ci semblent abîmés.

Pour votre confort, vous pouvez porter un masque et des gants. Vous éviterez ainsi de respirer les poussières de bois et de vernis. Les gants, quant à eux, vous serviront pour pousser la ponceuse sans douleur ni apparition d’ampoules à l’intérieur de la main.

Une fois le ponçage terminé, il ne vous restera plus qu’à passer l’aspirateur et à appliquer le vernis qui vous convient le mieux pour la vitrification.

Faire appel à des professionnels

Les travaux à engager pour poncer un parquet ancien sont assez contraignants. De plus, vous devrez louer le matériel puis transporter le matériel. Le ponçage demande une certaine concentration et n’accorde aucun droit à l’erreur : un parquet trop poncé peut parfois devenir irrécupérable. Dans ce contexte, faire appel à des professionnels peut être une excellente solution. Vous recevez ainsi des conseils avisés et évitez de vous encombrer avec du matériel lourd et imposant. Les spécialistes du parquet vous proposeront des solutions pratiques et esthétiques pour votre intérieur. Vous saurez exactement quelle vitrification choisir en fonction de la pièce, mais aussi de son usage.

Notez, par ailleurs, que le coût ne sera pas beaucoup plus élevé que si vous faisiez les travaux vous-même étant donné que cela vous imposerait sans doute de prendre des jours de congé, de louer le matériel et peut-être de faire quelques erreurs de débutant. Faire appel à des professionnels pour poncer un parquet ancien est une solution sûre, rapide et efficace qui vous permettra de retrouver un sol sain, propre et esthétique, sans prendre le risque de l’abîmer.