» Blogue » Planchers Huilés Vs Plancher Vernis

Parquet huilé 

Contrairement au parquet ciré, le parquet huilé a une finition « non filmogène » (qui ne se limite pas à la surface du bois). Le parquet huilé met en valeur les bois bruts.

Cependant, un parquet huilé présente deux inconvénients par rapport à un parquet vitrifié ou verni :

  • entretien régulier (repasser une couche tous les 6 mois à un an) ;
  • irréversibilité : un parquet huilé est imprégné en profondeur pas simplement en surface.

Planchers huilés, atmosphère feutrée

La tendance des planchers d’apparence naturelle et rustique prend de plus en plus d’ampleur et les planchers huilés, qui présentent un fini très particulier, gagnent en popularité. Faciles d’entretien, ils créent un environnement agréable et nous redonnent la véritable sensation de la chaleur du bois.

Des huiles naturelles pour vos planchers

Les principales huiles naturelles employées pour la finition des planchers huilés sont l’huile de lin et l’huile de tung. L’huile de lin bouillie pénètre profondément dans le bois et sèche pour créer une surface résistante à l’eau et à l’alcool, sans altérer la couleur naturelle du bois. L’huile de tung est une huile à séchage rapide extraite de la noix de l’arbre de tung. Également connue sous le nom d’huile d’abrasin, on l’utilise généralement dans les finitions de bois fins et dans les vernis marins. La plupart des huiles naturelles n’ont pas d’effets négatifs sur la qualité de l’air intérieur, contrairement à certains apprêts qui peuvent dégager des vapeurs chimiques. Alors que ces produits peuvent nécessiter des semaines pour s’évaporer complètement, les huiles naturelles obtenues à partir de végétaux sont habituellement sans danger.

Un plancher huilé ne devrait jamais être resablé de sa vie

On se contente de lui appliquer une nouvelle huile – spécialement destinée à cette fin – aux trois ou quatre ans, toujours avant qu’il ne blanchisse. Chaque fois, il croît en beauté. Jusqu’à ce qu’il ait l’aspect soyeux et la patine si désirables des parquets des vieux logements européens.

Mais si votre plancher est en érable, gardez-vous de le mettre à l’huile car son grain est si serré qu’il lui interdirait le passage en profondeur.

 

un plancher en santé est un bois qui respire

La principale qualité des finis huilés réside dans le fait qu’ils laissent respirer le bois. Lorsque le bois est verni ou vitrifié, il perd sa capacité d’absorber et de restituer l’humidité et peut se fendiller. Les planchers huilés résistent mieux aux variations de température et peuvent être utilisés même dans la salle de bains. L’huile pénètre profondément dans les pores du bois, ce qui lui donne une bonne résistance à l’abrasion, et garde au parquet son aspect mat et naturel. L’huile fait ressortir le grain du bois, et les imperfections deviennent moins apparentes qu’avec un fini vernissé ou vitrifié. La finition huilée se fait par imprégnation du bois. Cette technique, qui accroît la résistance et la longévité du parquet, facilite également l’entretien. L’entretien quotidien du plancher s’effectue au balai ou à l’aspirateur. Les planchers huilés doivent être nettoyés régulièrement avec un torchon humide bien essoré. Les planchers huilés ne doivent pas être nettoyés avec un produit dégraissant! Avec le temps, le plancher huilé devient de plus en plus facile d’entretien et résistant, et il acquiert une patine qui n’est pas sans rappeler les anciens parquets de bois.

PLANCHERS VERNIS

Caractéristiques du vernis pour parquet

Le vernis est tout différent de l’huile. Il s’applique comme une couche qui ne nourrit pas le bois mais reste en surface et le protège.

Il faut bien savoir choisir son vernis. Celui-ci sera idéalement ininflammable. Il faut veiller également à ce qu’il ne soit pas toxique et n’ai pas d’odeur.

Le vernis sert à protéger les parquets, les planchers et les escaliers. Il leur conserve en outre leur aspect esthétique. Les huiles et les vernis diffèrent par leur qualité et leur prix. Il convient de bien se renseigner avant de procéder à l’achat.

Un autre point dont il faut tenir compte pour le vernis est la teinte. En effet, le vernis n’est généralement pas neutre et il donne un couleur au bois. Il sera utile de tester le vernis sur une lame de parquet pour s’assurer que c’est bien la couleur voulue.

En optant pour un vernis pour votre parquet, vous protègerez vos sols pour les années à venir tout en préservant leur beauté.

Parquet verni, parquet vitrifié :

Le vernis appliqué en plusieurs couches sur le parquet en bois encore brut forme un film protecteur invisible et imperméable.  Il laisse peu respirer le bois et empêche ainsi que les rayures ou les tâches ne s’incrustent dans le bois. Ainsi protégé, les variations de couleurs après oxydation et exposition à la lumière sont peu importantes, même si elles existent. Les innovations récentes ont permis d’offrir un large choix de vernis au rendu très varié : brillant, satiné, mat.

Il y a 3 « niveaux » de brillance :

  • Mat : vernis très peu brillant, imite parfaitement une finition huilée mais avec les avantages
  • du vernis;
  • Satiné : vernis moyennement brillant, de loin la plus répandue;
  • Brillant : permet d’obtenir un effet « mirroir » sur votre parquet.

Selon l’aspect du vernis, les chocs et éraflures laissés fatalement par une utilisation normale seront plus ou moins visibles. Ce qu’il faut retenir : plus un vernis est brillant, plus les rayures sont visibles. A contrario, plus un vernis est mat, moins les traces d’usures sont perceptibles.
Il existe différents types de vernis. Les plus courants sont les vernis  polyuréthanes (PU) qui sont particulièrement appréciés à l’usure, aux différentes salissures et à leur imprégnation dans le bois respectant ainsi fidèlement sa figuration d’origine. Ces vernis sont soit à base de solvants soit sans solvants à base d’eau. D’autres sont à base d’oxyde d’aluminium et céramique et offrent une résistance et un transparent supérieur.

Certains vernis ultra performants sont même élaborés pour une utilisation en zone de trafic intense et sont autorisés en application sur le parquet pour les classes d’usage 3 et 4 (professionnelle et industrielle).

En fonction de l’usage et de l’intensité du trafic et des chocs, le vernis a une longue durée de vie = entre 10 et 15 ans.
Le parquet verni nécessite moins d’entretien qu’un parquet huilé, mais peut difficilement subir une rénovation partielle sur une même surface : le résultat ne sera pas homogène.

Entretien des planchers vernis

Pour le nettoyage courant : un shampoing doux pour parquet vitrifié entretient et ravive le métallisant.

En cas de salissures importantes du parquet vernis : utiliser un décapant pour parquet vitrifié et renouveler l’application du shampoing métallisant.

Dans tous les cas, se reporter à la notice d’utilisation des produits.

 

Les nouveaux vernis à eau : sains et durables

La technologie des vernis à base d’eau a évolué très rapidement depuis quelques années. Aujourd’hui, certains d’entre eux sont trois fois plus résistants à l’usure que les vernis uréthanes et ils peuvent offrir tous les degrés de brillance.

Les vernis de plancher à base d’eau ont longtemps été boudés par les professionnels qui leur préféraient l’uréthane (Crystal), un produit très toxique, mais donnant un fini plus brillant. Heureusement, la tendance est maintenant inversée.

La technologie des vernis à base d’eau a évolué très rapidement depuis quelques années. Aujourd’hui, certains d’entre eux sont trois fois plus résistants à l’usure que les vernis uréthanes et ils peuvent offrir tous les degrés de brillance.

Le choix des vernis

Le vernis est composé d’un solvant et d’une résine. Le solvant dilue la résine et s’évapore dans l’air de la maison après sa pose en laissant durcir le feuil solide qui forme le vernis. On regroupe les vernis sur la base de leur solvant : les produits à base d’huile, à base d’eau ou à base d’alcool. Les résines peuvent être d’uréthane, d’acrylique ou hybrides, comme l’uréthane modifié à l’huile. On peut donc avoir un vernis à base d’eau (le solvant) mais avec une résine uréthane-huile.

Dans les produits à base d’huile, on trouve les polyuréthannes qui durcissent à l’air et les uréthanes qui durcissent à l’humidité. Le polyuréthanne est un vernis vendu uniquement chez les détaillants pour les consommateurs à la recherche d’un produit économique et facile à poser au rouleau. Il est peu durable, il jaunit rapidement, il sent très fort et il prend beaucoup de temps à sécher (16 à 24 heures).

Les uréthanes sont des produits destinés aux entrepreneurs. En raison de la toxicité de leurs solvants, ils sont interdits aux États-Unis depuis plusieurs années. Leur fabrication devrait enfin être interdite au Canada en 2011 et leur pose devrait être interdite en 2013.

Les vernis à l’alcool sont utilisés au Québec depuis 2005 par des entrepreneurs spécialisés. Ils sont aussi résistants et toxiques que l’uréthane, mais contrairement aux uréthanes, on peut ouvrir les fenêtres pour aérer durant leur pose, ce qui réduit beaucoup leur toxicité.

Les vernis à base d’eau ne sentent presque rien. Ils sont de loin les plus sains pour la qualité de l’air intérieur et les plus écologiques dans leur fabrication.