» Blogue » Plancher en parqueterie: comment le réparer sans avoir à l’arracher?

Un accident est vite arrivé: une bouteille de vin qui tombe ou un verre qui se casse et provoque des éclats sur votre parqueterie. Pas de panique, vous n’aurez pas forcément à arracher votre revêtement de sol. Selon l’importance et la gravité de l’impact sur votre plancher en parqueterie, voici nos solutions.

Réparer les défauts sur un parquet

Pour réparer des petits défauts sur votre plancher en parqueterie comme des trous, des fissures ou même des clous tordus, il n’est pas forcément utile de remplacer votre plancher au complet. En effet, vous pouvez reboucher les trous et fissures d’un parquet tout simplement avec de la pâte à bois. En ce qui concerne les clous, vous pouvez retirer les clous qui sont tordus et éliminez les clous qui dépassent en les enfonçant dans le parquet à l’aide d’un marteau.

Comment réparer les fissures et trous ?

Pour combler les fissures et les trous de votre plancher en parqueterie, munissez-vous de pâte à bois ainsi que d’une spatule ou d’un couteau à enduire. La pâte à bois s’applique directement à l’aide d’un de ces instruments au cœur des trous et fissures dans le parquet. Voici nos conseils en fonction de chaque situation:

– Si la fissure ou le trou fait moins de 1 cm, comblez-le avec de la pâte à bois

– Si la fissure ou le bois fait plus de 1 cm, remplissez-le avec de la ficelle ou encore avec des copeaux de bois, puis appliquez de la pâte à bois

– Pour combler correctement la fissure ou le trou, prenez une spatule plus large que la taille de la fente

– Prenez toujours la pâte à bois à l’aide d’une spatule

– Remplissez entièrement le trou ou la fissure à combler puis lissez la surface au même niveau que le parquet

– Laissez ensuite la pâte à bois durcir

– Si vous constatez une différence de niveau, vous pouvez légèrement poncer la zone où a été appliquée la pâte à bois avec un papier abrasif à grain fin une fois que celle-ci est sèche.

Remplacer les lames de parquet

Si une ou plusieurs lames du plancher en parqueterie ont été endommagées de façon importante, c’est-à-dire si celles-ci ont reçu des chocs ayant engendré de gros impacts visuels, il vous faudra remplacer certaines ou toutes les lames du parquet. Ce remplacement des lames d’un parquet est différent selon le type du parquet et peut nécessiter l’intervention de professionnels des planchers expérimentés afin de réellement rénover votre sol.

Remplacer une lame de parquet massif

Le remplacement d’une lame ou de plusieurs lames de parquet massif nécessite la découpe et le retrait de la partie centrale de la lame endommagée. Il faut ensuite scier la lame perpendiculairement, au ras des lambourdes, pour pouvoir retirer les bordures de la lame.

La seconde partie est l’installation de la nouvelle lame. Elle consiste à fixer des tasseaux sur les faces intérieures des lambourdes, puis à raboter les rives de la nouvelle lame. Enfin, le remplacement se termine par l’installation de la nouvelle lame en la vissant, avant de procéder au ponçage de la lame presque réparée.

Remplacer une lame de parquet contrecollé

Le remplacement d’une lame de parquet contrecollé est quelque peu différent du remplacement d’une ou de plusieurs lames de parquet contrecollé. Pour commencer, il faut éliminer la couche de finition de la lame abîmée, la transpercer à l’aide d’un ustensile à bois sur tout le contour de la lame en faisant attention d’être à 5 millimètres du bord. La seconde partie consiste à retirer la partie intérieure de la lame précédemment transpercée, à retirer les bordures de la lame, puis à enlever les échardes. Enfin, la nouvelle lame peut alors être collée puis poncée pour être en adéquation avec la surface intégrale du parquet contrecollé.