» Blogue » Plancher noir : quelle est l’essence de bois à choisir ?

De plus en plus prisé dans les propriétés modernes, le plancher noir prend une place de choix chez les consommateurs, et avec raison. D’abord choisi pour son aspect contemporain et élégant, il se répand aujourd’hui autant aux nouvelles constructions que dans les maisons plus anciennes. Une des raisons qui explique cette tendance est assez évidente : sa nouveauté. En effet, les planchers en bois clair sont, depuis presque toujours, la norme dans les foyers québécois. De plus, le plancher noir est harmonieux avec la plupart des styles de décoration : froid, minimaliste, chaleureux, traditionnel, tous les goûts peuvent briller dans une pièce au plancher noir.

 

Les avantages d’un plancher très foncé ne s’arrêtent pas à une simple tendance ou un choix esthétique. Puisqu’ils sont plus foncés, les planchers en bois absorbent mieux la lumière naturelle et artificielle ce qui est non seulement particulièrement esthétique dans une maison, mais assure aussi une certaine durabilité au plancher. En absorbant la lumière, le plancher noir va s’estomper moins rapidement et nécessite moins de restauration sur le long terme.  

 

Avec son aspect luxueux et sa rareté (pour l’instant) dans les maisons de chez nous, il est facile de penser que le plancher noir est un élément exotique venant de très, très loin, comme l’ébène. Et pourtant, il peut provenir de tout près, dépendamment de l’essence que l’on choisit, autrement dit, le type de bois utilisé. En effet, bien que l’on soit habitué à être en présence de bois clair, les mêmes essences de bois peuvent varier en couleur du plus pâle au très foncé. Avec les essences naturelles de bois foncé, on peut facilement créer une teinte noire pour un plancher de la même couleur. Pour y voir plus clair, voici les essences de bois les plus répandues pour un plancher noir.

  • Érable

Bien connu chez nous, l’érable reste une valeur sûre autant par son coût accessible que sa durabilité. Son grain fin et sa texture régulière en font une essence de choix pour les propriétaires. De plus, ses anneaux de croissance étant moins visibles, il donne un aspect uniforme quasi parfait.

  • Chêne rouge

D’aspect plus robuste, le chêne rouge a un grain bien particulier, et une texture visible. Sa teinte naturelle légèrement ambrée ne se voit pas dans sa version noire, et ses anneaux de croissances visibles lui donnent un charme particulier. Ces caractéristiques en font une essence de choix pour un plancher noir.

  • Noyer

Le noyer peut être naturellement très foncé, et présente un grain lisse et une teinte riche. Il ne fait cependant pas partie des essences les plus dures, ce qui peut le rendre plus vulnérable. Une solution dans ce cas, est d’opter pour le noyer brésilien qui est une des essences de bois les plus résistantes sur le marché. Les tonalités riches du noyer en font également un parfait atout pour les pièces à grand passage, masquant avec style d’éventuelles marques laissées.

 

Si vous comptez opter pour du plancher noir, il est important de noter que les essences de bois brut comme le chêne par exemple, sont particulièrement recommandées pour des pièces avec beaucoup de passages, comme l’entrée ou la cuisine. L’érable reste également un incontournable, surtout pour sa résistance aux chocs, alors que le noyer sera généralement utilisé dans sa version brésilienne : l’ipé. Quelle que soit votre préférence, il est évident que les conseils d’un professionnel sont recommandés pour choisir la meilleure option possible selon votre train de vie, votre budget et vos goûts.