» Blogue » Plancher de bambou pour la salle de bain : avantages et inconvénients

Élégant et versatile, le plancher de bambou gagne de plus en plus sa place dans les maisons. Souvent installé dans les salons et les chambres à coucher, ce matériau naturel est issu de la plante de bambou, qui pousse en abondance dans certaines régions de l’Asie et de l’Amérique du Sud.

Il est très pertinent de poser la question à savoir si le revêtement de plancher de bambou est approprié pour les salles de bain. Est-il en mesure de résister aux éléments potentiellement nocifs tels que la chaleur et l’humidité, à laquelle sont constamment exposés les matériaux employés dans les salles de bain?

Alors, le bambou est-il une bonne solution de rechange aux traditionnels planchers de céramique? Étudions les avantages et inconvénients de ce matériau.

Les avantages du bambou pour les salles de bain

La première question à poser lorsqu’on choisit un revêtement de plancher pour la salle de bain, c’est de savoir si le matériau résiste bien à l’humidité. En effet, le bambou remplit bel et bien cette condition (sauf exception, voir plus bas). Il offre aussi un bon niveau de résistance contre le feu et les insectes, deux fléaux auxquels on espère ne jamais devoir faire face. 

Sous le pied, les sols de bambou sont réputés pour offrir un bon niveau de confort, ce qui peut s’avérer agréable au petit matin, contrairement aux tuiles de céramique qui sont parfois très froides.

En ce qui concerne le coût et l’entretien, on n’y retrouve que du positif. Les sols de bambou sont faciles d’entretien et font preuve d’un bon rapport qualité/prix.

Les fabricants offrent des modèles dans plusieurs teintes et motifs. Il est ainsi possible de trouver un revêtement qui s’harmonisera bien à toutes les ambiances et à tous les types de décors. Le fini des planchers de bambou rappelle celui du bois, ce qui peut ajouter un élément naturel très chaleureux à la salle de bain.

Contrairement à l’idée que beaucoup de gens se font, le bambou ne provient pas d’un arbre. Sa plante fait partie de la famille des herbes. Pourtant le bambou est plus solide que plusieurs essences de bois, comme l’érable.

Finalement, une dernière considération peut séduire les gens qui ont à cœur l’avenir de la planète. Il faut savoir que de plus en plus souvent, la question écologique est une préoccupation dans la liste des critères des gens lors de l’étape du magasinage des matériaux de rénovation de salle de bain. C’est d’ailleurs une des premières caractéristiques à être nommées lorsqu’il est question du bambou. Produit naturel et renouvelable, le bambou ne prend que quelques années avant d’arriver à maturité.

Une fois transformé en matériau de construction, le bambou est stable, rigide et durable. S’il affiche la certification FSC, on peut avoir la certitude qu’il provient de sources sûres et que sa fabrication n’a pas impliqué de produits chimiques tels que le formaldéhyde. Pour un plancher de salle de bain, il s’agit donc d’un choix écoresponsable.

Les bémols du bambou

Comme indiqué auparavant, il faut poser quelques nuances sur l’affirmation voulant que le bambou résiste bien à l’humidité. D’abord, sur le marché, on trouve différents grades de qualité de bambou. Les produits bas de gamme ne sont pas aussi solides lorsqu’exposés à l’eau. Il arrive donc parfois que le revêtement puisse se déformer à la suite d’une exposition trop longue à cet élément, surtout dans une salle de bain qui est mal ventilée.

De plus, certains types de planchers de bambou conviennent mieux aux salles de bain que d’autres. Idéalement, il faut opter pour un revêtement de bambou massif. Notons aussi que les planchers de bambou flottants ne sont pas conseillés pour cette pièce.

Au final, le bambou est-il une bonne option pour la salle de bain? Il semble que oui, bien que le choix relève de chacun et que les caractéristiques qui représentent des avantages pour l’un seront perçues comme des inconvénients pour l’autre.