» Blogue » Du parquet flottant dans la salle de bain : est-ce une bonne idée ?

Poser du parquet flottant dans la salle de bain peut sembler une solution séduisante. Simple et rapide à installer, ce type de parquet présente de nombreux avantages. Vous souhaitez installer un sol en bois dans votre salle de bain et vous vous demandez si le parquet flottant est une bonne solution? Découvrez tout de suite les avantages et les inconvénients de ce type de parquet.

L’espace entre les lames

Les lames de bois d’un parquet flottant ne sont pas parfaitement collées les unes aux autres, il existe donc un jour entre chaque planche. La salle de bain est une pièce humide dont le sol reçoit généralement de l’eau en plus ou moins grande quantité. La sortie de la baignoire ou de la douche et les jeux des enfants engendrent des éclaboussures, lesquelles vont couler entre les lames du parquet flottant sans pouvoir être évacuées.

Si votre salle de bain n’est pas suffisamment aérée ou si vous ne prévoyez pas d’ajouter des joints entre les lames afin de retenir l’eau, évitez d’installer un parquet flottant dans votre salle de bain.

Le gain de temps

Le principal avantage du parquet flottant est son installation qui s’avère particulièrement facile. Il suffit en effet de « cliquer » les lames entre elles après les avoir éventuellement découpées. Le gain de temps est considérable puisqu’il n’est pas impératif de fixer le bois au sol ni de préparer un sous-parquet souvent difficile à installer.

La dilatation

Si vous souhaitez installer un parquet flottant dans votre salle de bain, vous devrez prévoir un joint de dilatation tout autour de la pièce afin de prévenir les effets du bois face à l’humidité. Le bois humide a tendance à gonfler. Vous devez donc laisser suffisamment d’espace entre les lames et le mur afin de ne pas bloquer cette dilatation.

L’essence du bois

Il est inutile d’installer un parquet flottant dans votre salle de bain si vous ne trouvez pas d’essence de bois imputrescible, qui résiste à l’humidité (teck, cèdre, palissandre, etc.). La plupart des essences tropicales et certaines essences européennes pourront convenir dans une salle de bain.

L’installation

Contrairement à l’installation d’un parquet classique, l’installation d’un parquet flottant n’impose pas de vider la pièce si celle-ci est déjà à niveau. Vous pouvez en effet déplacer les meubles au fur et à mesure et poser votre parquet dans les zones libres. Cet aspect est un réel avantage par rapport aux autres parquets dont la pose est beaucoup plus contraignante. Pensez tout de même à dégonder les portes pour plus de confort durant la pose et veillez à bien dépoussiérer la pièce avant toute manipulation. Enfin, n’oubliez pas que le parquet flottant est très épais et qu’il va donc rehausser l’ensemble du sol de votre salle de bain. Prenez cela en compte avant l’installation pour ne pas avoir de mauvaise surprise une fois le parquet installé.

Poser du parquet flottant dans la salle de bain peut être une bonne idée si vous manquez de temps et si vous avez un petit budget. La pose est à la fois rapide et peu coûteuse, elle impose peu de travaux et ne génère quasiment pas de poussière. Vous devrez en revanche prendre en compte certaines contraintes comme le besoin d’installer des joints de dilatation et le fait que le sol soit rehaussé. N’oubliez pas d’entretenir le bois et les joints régulièrement afin d’augmenter la durée de vie de votre parquet. Vous pouvez également choisir un autre type de plancher, peut-être mieux adapté à la salle de bain.