» Blogue » Parquet de chêne massif huilé ou verni : lequel choisir et pour quel rendu ?

Au quotidien, un plancher est constamment mis à l’épreuve : griffes d’animaux, talons de chaussures, pattes de meubles, serpillière et autres éléments pouvant entraîner l’usure tels que l’eau, la saleté et les produits abrasifs. Pour protéger la surface d’un magnifique parquet de chêne massif, il est important de choisir un produit de finition qui servira de couche protectrice entre le revêtement de sol et les sources d’usure.Alors, est-il préférable de choisir un parquet de chêne massif huilé ou verni? Les deux produits possèdent chacun leurs avantages et leurs désavantages. Le vernis est sans doute plus répandu, mais l’huile, une technique ancienne qui gagne de nouveau en popularité, se pose comme une option de rechange très intéressante.

Les avantages du chêne massif huilé

Premier argument en faveur de ce produit : les produits de finition de plancher à base d’huile mettent en valeur l’aspect naturel du bois. Au fil du temps se développe une patine riche et chaleureuse, qui ne camoufle pas les imperfections du grain de bois, ce qui peut être perçu à la fois comme un avantage et un inconvénient.

L’entretien du bois huilé est peu intensif dans la vie de tous les jours. On sort le balai et l’aspirateur pour retirer la poussière et un torchon humide pour enlever les taches (jamais de serpillière). Idéalement, il faut nettoyer la saleté le plus rapidement possible pour éviter qu’elle ne s’imprègne.

L’enduit à base d’huile est très résistant et durable. Il est aussi possible de choisir des huiles de provenance naturelle, qui sont respectueuses de l’environnement, telles que l’huile de lin et l’huile de tung.

La surface d’un plancher de chêne massif traité à l’huile est hydrofuge. De plus, il est relativement facile de corriger des dommages mineurs, car au besoin, on peut remettre un peu d’huile.

Cependant, la surface ne peut pas être sablée de nouveau.

Les inconvénients

Bien que l’entretien au quotidien soit plutôt simple, il faut appliquer une nouvelle couche d’huile sur une base périodique, soit à tous les 6 à 12 mois, selon les conseils d’un spécialiste.

Le fini de l’huile est aussi moins éclatant que celui du vernis, ce qui peut donner l’impression que le sol est moins propre.

Finalement, certains pourront être déçus du choix de couleur limité.

Les avantages du chêne massif vernis

En général, ceux qui recherchent une option économique opteront pour le vernis, ce qui en fait le produit de finition le plus répandu. Aussi connu sous le nom de vitrificateur, le vernis a une longue durée de vie, soit de 10 à 15 ans. Ce produit conserve bien l’aspect esthétique du chêne massif, tout en protégeant sa surface.

Il existe quatre catégories principales de finis de vernis, soit le fini mat, le fini satiné, le fini semi-lustré et le fini brillant. Parmi les trois, le fini brillant est celui qui laisse le plus paraître les traces d’usure.

Finalement, il faut toujours prioriser les vernis à base d’eau aux vernis uréthanes, qui sont plus odorants et beaucoup moins écologiques.

Les inconvénients

Le vernis offre un fini moins chaleureux que l’huile, et certains diront qu’il est plus tape-à-l’œil.

De plus, tous les vernis ne sont pas égaux en termes de qualité. Voilà pourquoi il faut absolument choisir un produit qui est reconnu pour son aspect durable.

Bien qu’il y ait eu beaucoup d’améliorations apportées au contenu du produit, ceux qui ont des préoccupations écologiques préféreront l’huile au vernis. Le vernis est aussi très odorant (mis à part le vernis à base d’eau) et il comporte certains éléments volatils qui peuvent affecter la qualité de l’air.

Au final, chacun doit faire un choix qui s’adapte le mieux à ses besoins et à ses goûts personnels. Il est à noter qu’un plancher recouvert de vernis peut être huilé par la suite. Toutefois, cette opération est irréversible. Dans tous les cas, pour un résultat optimal, l’application de vernis ou d’huile sur le parquet de chêne massif devrait être complétée par des spécialistes.