» Blogue » Pourquoi opter pour une sous-couche de parquet pare-vapeur?

Comme pour toutes les sortes de revêtement de sol, carrelage, moquette, stratifié ou encore vinyle, la pose d’une sous-couche de parquet est un élément inhérent à la pose du parquet lui-même. Pour protéger votre parquet de l’humidité, de la transmission d’humidité et de la moisissure, une sous-couche pare-vapeur est alors fortement recommandée par les professionnels.

Qu’est-ce une sous-couche de parquet pare-vapeur ?

La sous-couche de parquet pare-vapeur est en fait un élément qui prend la forme d’un film plastique translucide et qui est doté d’une membrane pare-vapeur. Son but est de constituer une couche d’étanchéité pour les isolants qui sont des panneaux ou des rouleaux de laine végétale, minérale ou animale. Le pare-vapeur est posé entre l’isolant et le sol vers l’intérieur d’un bâtiment dans la continuité absolue du parquet, et cela, sans rupture afin de garantir son efficacité et assurer une bonne isolation. Les sous-couches pare-vapeur sont notamment particulièrement recommandées pour un parquet sur lambourdes, sur dalles, ou sur solives qui impliquent un vide entre ces éléments au sol. Elles sont aussi indispensables dans les zones humides ou les constructions sont à risques. L’installation d’une sous-couche pare-vapeur nécessite en général l’intervention de professionnels afin d’obtenir des conseils avisés sur les sous-couches combinant certaines particularités qui concerne votre parquet.

Les avantages d’une sous-couche pour parquet

– Disponible pour tout type de parquet et de pose : que ce soit pour un parquet en bois massif ou contrecollé, un parquet collé, cloué ou encore flottant, une sous-couche est indispensable et disponible pour toutes ces particularités. Les sous-couches aussi connues sous le nom de sous-plancher sont également adaptées à tout type de bâtiment, résidentiel, industriel ou encore commercial.

– Le rôle d’une sous-couche pare-vapeur est de protéger les isolants et le parquet lui-même de l’humidité en empêchant sa transmission afin de limiter leur endommagement et ainsi d’augmenter leurs performances. La membrane frein vapeur protège particulièrement bien les isolants sensibles comme la laine de verre, la laine de roche ou encore les isolants végétaux, car elle empêche les remontées d’humidité dans les isolants et sur le parquet.

– Les propriétés thermiques d’une sous-couche pare-vapeur permettent aussi de limiter la déperdition de la chaleur et de limiter les remontées d’air froid depuis le sol.

– Excellent conducteur du bruit, le parquet en bois et l’espace entre les dalles peuvent engendrer une caisse de résonance qui amplifie les sons des talons sur le sol, des objets qui tombent, etc. Une sous-couche de parquet absorbe alors une bonne partie de ces bruits et crée une barrière contre leur transmission. Elle est particulièrement nécessaire pour un parquet en bois installé sur un étage afin de garantir le confort des personnes qui vivent ou encore travaillent au sein de cet endroit.  

– L’installation d’un parquet flottant ou même d’un parquet de bois massif entraîne parfois de légères inégalités du sol qui peuvent être corrigées par la pose d’une sous-couche dans le but d’égaliser les zones inégales sans que cela ne se remarque.

 

En somme, la pose de tout type de parquet va de pair avec la pose d’une sous-couche isolante pour limiter la transmission des bruits ainsi que les inégalités de sol. La pose d’une sous-couche faite de matériaux particulièrement performants nécessite en complément une barrière pare-vapeur afin de limiter la transmission de l’humidité qui endommage ces isolants. Pour cumuler alors tous ces avantages, il est possible de se tourner vers l’installation d’une sous-couche pare-vapeur pour parquet qui est multifonctionnelle, technique et protège alors parfaitement et sur tous les plans votre parquet en bois. La sous-couche et le pare-vapeur intégré à celle-ci permettent notamment de faire gagner en temps d’installation.