» CONSEILS » Vernir un plancher avec un vernis au cristal

 

Un vernis à plancher traditionnel au cristal

Les vernis au cristal représentent encore pour certaines personnes un excellent rapport qualité-prix. Lorsqu’il est appliqué correctement et dans les conditions adéquates, il est résistant. Ce vernis à plancher dans la catégorie des moisture cure est un produit un peu capricieux durant son installation, car il exige une humidité relative entre 50 et 80 % (mûrit sous l’action de l’humidité). Il sera donc plus difficile d’obtenir des conditions idéales durant la saison hivernale. Le vernis au cristal est aussi offert dans une version plus claire qui procurera à votre parquet une couleur authentique. Si vous choisissez ce produit, nous vous conseillons néanmoins d’avoir recours au service d’un professionnel du sablage de planchers.



Les vernis au cristal sont-ils plus résistants que les vernis à l’eau?

Une étude réalisée par une firme indépendante sur différents types de vernis positionne le vernis au cristal parmi les vernis les plus résistants sur le marché, mais ils ne sont plus les seuls depuis les dernières innovations des vernis à l’eau. Le vernis au cristal conserve une certaine cote de popularité en raison de son faible coût et de sa résistance à l’usure. Un bon nombre de propriétaires l’utilisent toujours, surtout pour des appartements à revenus. Mais il faut savoir que certains vernis à l’eau sont tout aussi résistants, sinon plus, que les vernis traditionnels. La plupart des propriétaires de bungalow ou de logements privés (condos) préfèrent ajouter un supplément pour qu’on emploi un vernis plus écologique et plus durable. Ils évitent ainsi tous les désagréments attribuables aux vernis à l’huile. Souvent, ils économisent même de l’argent en économisant sur les frais de délocalisation.

L’instrument de mesure utilisé pour évaluer la résistance d’un vernis est le test Taber (test ASTM D-4060), une méthode normalisée et reconnue dans l’industrie.

vernissage de plancher et les vernis au cristal l'Artisan du plancher

Le vernis au cristal est-il écologique?

Les nouveaux vernis au cristal respectent la loi sur les composés organiques volatils.  En effet, depuis le 9 septembre 2012, les vernis à l’huile doivent contenir moins de 450gCOV/L. Par contre, ils demeurent encore très toxiques et nécessitent l’usage d’un masque. Les solvants contenus à l’intérieur du vernis cristal sont très agressifs et dangereux pour la santé. Certes, les nouveaux enduits à l’huile sont moins nuisibles pour la couche d’ozone, mais ils ne sont pas pour autant moins nocifs pour les êtres humains. Néanmoins, si vous optez pour un vernis au cristal, vous devrez quitter votre demeure pour la durée des travaux. De surcroît, vous devrez aussi sortir tous les aliments qui ne sont pas scellés sous vide à l’extérieur de votre maison au risque de les contaminer.

Durant les jours qui suivront, la concentration des solvants et du niveau de toxicité dans l’air diminueront. Cependant, certaines personnes prises avec des difficultés respiratoires pourraient ressentir des effets secondaires pendant plusieurs semaines. Le cristal continuera à être la bête noire des pro-environnementalistes du 21e siècle, mais reste quand même dans la catégorie des enduits à plancher les plus durables. Pour en savoir plus, consultez le tableau des avantages et inconvénients des vernis au cristal.



Propriétés des vernis au cristal

Bien que Santé Canada ait réglementé la quantité admise de composés organiques volatiles (COV) par litre, les vernis à l’huile n’en demeurent pas moins nocifs pour la santé. Le cristal est composé d’un solvant provenant de la pétrochimie et d’une résine d’uréthane. On lui donne aussi le nom de vernis hygroréactif ou de moisture cure. Les vernis au cristal mûrissent à l’humidité. C’est pourquoi les fenêtres doivent rester fermées jusqu’à l’obtention d’une surface sèche et dure.  Il existe un phénomène attribuable au vernis au cristal que peu de gens connaissent. Il est observable sur les parquets de bois des appartements montréalais ou en région. Une fois la cure du vernis au cristal achevée, la résine devient extrêmement dure et cimente les lamelles les unes aux autres. On appelle ce processus l’effet de bloc.