» Blogue » Entretien d’un parquet stratifié : les erreurs à éviter

Le parquet stratifié est un revêtement de plancher très répandu actuellement, du fait qu’il est abordable et facile à installer. De plus, les modèles actuellement offerts sur le marché parviennent à rejoindre le niveau de qualité esthétique d’autres matériaux plus nobles. En ce qui concerne l’entretien du parquet stratifié, les étapes sont plutôt simples, bien qu’il existe quelques pratiques à éviter que voici :

Attendre trop longtemps entre les nettoyages

Contrairement à d’autres types de matériaux, les parquets stratifiés doivent être lavés dès qu’une tache apparaît, pour ne pas que les marques deviennent permanentes. Que ce soit du vin, de la graisse, de la gomme ou toute autre forme de saleté, le nettoyage doit être effectué aussi vite que possible.

Exposer le sol au liquide

Le parquet stratifié résiste plutôt bien à l’humidité comparativement à d’autres revêtements en bois, mais cela ne veut pas dire qu’il soit imperméable. D’ailleurs, ce type de revêtement n’est pas recommandé pour les endroits très humides tels que les salles de bain et les sous-sols. L’exposition à l’eau ou à tout autre liquide est à éviter, car le matériau à tendance à gondoler. De plus, si une des planches est fissurée ou si les planches ne sont pas bien ancrées les unes dans les autres, l’eau qui s’accumule sous le sol pourrait entraîner de la moisissure.

Choisir les mauvais produits et un équipement inadéquat

Il ne faut surtout pas employer de produits corrosifs qui pourraient endommager la surface en causant des dégâts irréparables. Pour le nettoyage du plancher au quotidien, un mélange d’eau tiède et de savon doux éliminera la plupart des taches. Autrement, pour les traces plus persistantes, concoctez un mélange de vinaigre et d’eau tiède. Dans les deux cas, il faut essuyer le produit et tout mettre en place pour que le séchage se fasse très rapidement pour éviter qu’une pellicule ne se forme sur la surface.

En plus d’utiliser les bons produits, il faut aussi se munir du bon équipement de nettoyage. Par exemple, les éponges abrasives et les outils coupants (racloir, lame, couteau) sont à proscrire. Lors du nettoyage, on doit toujours appuyer doucement, même lorsqu’on travaille avec des chiffons doux.

Pour le nettoyage au quotidien, il est préférable d’employer un balai avec des poils qui ne sont ni trop rigides, ni trop doux. On peut aussi passer l’aspirateur en y installant un embout souple.

Employer une mauvaise technique de lavage

Afin d’obtenir un résultat uniforme, le nettoyage doit se faire dans le sens des lattes de plancher. De plus, comme affirmé plus haut, le parquet stratifié n’aime pas l’eau. La technique qui consiste à verser une grande quantité d’eau sur le sol pour ensuite l’étendre n’est donc pas recommandée. Au lieu de cela, la serpillière doit être très bien essorée.

Cirer et décaper sans prendre de précautions

Il est possible de cirer et de décaper des parquets stratifiés, mais les instructions ne sont pas les mêmes que pour les planchers de bois franc, car les parquets stratifiés sont plus minces et donc plus fragiles. Le travail doit absolument être effectué par un professionnel pour éviter les erreurs.

Les conseils précédents sont faciles à suivre et sont nécessaires pour augmenter la durée de vie et maintenir la belle apparence du plancher. Au quotidien, les occupants de la demeure peuvent aussi adopter certains comportements tels que le fait de retirer leurs chaussures ou de poser des feutres sous les pattes des meubles pour éviter les rayures et réduire la quantité de saletés qui s’accumulent sur le sol.