» Blogue » Quels sont les éléments qui influencent le devis d’un parquet?

Combien doit coûter un parquet ou une rénovation de parquet ? Pour répondre à cette question précisément, il vous faut savoir que le prix peut varier dépendamment du matériau de votre choix, mais aussi en fonction d’autres éléments ! Nous vous donnons les informations sur les éléments d’un devis de parquet qui influencent les prix afin que vous puissiez calculer votre budget puis choisir précisément votre type de parquet en fonction.

Comment un artisan simule-t-il un devis pour un parquet ?

Un devis complet pour la pose d’un parquet réalisé par un artisan professionnel expérimenté prend toujours en compte les différents éléments suivants :

-Le prix du type de parquet de votre choix au mètre carré

-Le prix de la pose du type de parquet de votre choix au mètre carré

-Le coût de la finition de la pose de parquet par mètre carré

-La superficie en mètre carré

-La TVA

Le devis pour la pose d’un parquet dépend alors de différents éléments

-Le type de parquet choisi: parquet massif, parquet contrecollé ou flottant ou encore parquet stratifié

-Le matériau utilisé ou type de bois : parquet en bois massif, bois d’ingénierie, etc.

-Le prix de la pose effectuée par des professionnels en fonction de la technique utilisée : pose collée ou clouée pour le parquet massif et contrecollé ou bien pose flottante pour le parquet contrecollé ou stratifié

-La finition du parquet qui peut demander un travail différent, plus ou moins important : surfaçage de plancher verni, rafraîchissement de plancher huilé, revitalisation, teinture, finition vieillie ou brossée, etc.

-Des tâches additionnelles pour les artisans : préparation en cas de support particulier ou fragile, pose de sous-couche en cas de besoin d’isolation supplémentaire ou encore pose de plinthes.

Le coût du parquet, principal élément influençant le devis

Si le tarif pour une pose de parquet peut légèrement varier en fonction de chaque tâche à effectuer ainsi qu’en fonction de la surface à revêtir, celui-ci peut surtout varier en fonction du type de parquet que vous allez choisir, de ses dimensions et de l’épaisseur de ses lames. Entièrement fait de bois massif, le parquet massif est le plus onéreux des parquets et son prix peut encore varier en fonction de l’essence de bois choisie et de l’épaisseur des lames (entre 17 et 23 millimètres). Si vous recherchez un parquet moins cher, il vous faut plutôt vous tourner vers un parquet flottant ou parquet contrecollé. En effet, leurs lames sont moins chères car elles sont composées de bois véritable seulement sur leur partie supérieure. Si votre budget est vraiment limité, vous pouvez aussi vous tourner vers un parquet stratifié. C’est le type de parquet le moins cher du marché car il est constitué seulement de matériaux imitation bois. Ce parquet présente par contre les inconvénients suivants : c’est un parquet fragile, bruyant qui ne convient pas à un milieu humide ni à un trop fort passage dans la pièce où il est installé.

Astuce pour économiser sur le devis d’un parquet

Le tarif de la pose d’un parquet dépend d’abord du besoin de retirer un ancien revêtement de sol ou non pour pouvoir poser le nouveau. Le prix peut alors varier en fonction du type de revêtement à retirer (le carrelage étant généralement le plus cher à faire retirer). En effet, la dépose à un coût qui vient s’ajouter à la pose et est nécessaire lors d’une pose de parquet cloué. Ce n’est pas le cas lors d’une pose de parquet clipsé ou collé si le support est stable. Si vous le pouvez, pour économiser sur votre devis de parquet, vous pouvez notamment choisir votre type de parquet en fonction du support déjà présent dans la pièce à rénover.