» Blogue » Quelles sont les différentes options de plinthes en bois sur le marché?

On pense souvent que les plinthes sont purement décoratives. Toutefois, elles servent aussi à protéger la section du mur qui se trouve au point de rencontre avec le plancher. Elles aident à créer une jonction entre le mur et le plancher, pour éviter que l’espace entre les deux n’accumule de la saleté. On trouve entre autres des plinthes en PVC ou en carrelage, mais en matière d’esthétisme et de durabilité, il est difficile de battre les plinthes en bois.

 

Ce matériau ajoute une touche chaleureuse au décor, tout en faisant profiter de ses qualités intrinsèques qui varient selon les essences. La grande variété de modèles disponibles sur le marché permet assurément de trouver des plinthes en bois qui s’intégreront parfaitement au décor, contribuant à la finition de celui-ci.

Les différentes formes de plinthes en bois

À chaque décor sa plinthe! C’est ce qu’on a envie d’affirmer en se retrouvant face à la grande variété de modèles et de découpes de plinthes en bois. De la plinthe ronde à la plinthe carrée, il y a l’embarras du choix. Les formats et l’épaisseur varient aussi, de sorte que la question repose d’abord et avant tout sur une question de préférences. Enfin, il est possible de faire concevoir des plinthes de bois sur mesure, pour que celles-ci soient adaptées au décor.

Les matériaux, les essences de bois et leurs avantages/inconvénients

Il existe deux catégories principales de plinthes en bois, soit la plinthe en MDF (placage de bois) et la plinthe en bois massif. Bien sûr, les bois massifs sont plus nobles et plus résistants que le MDF.  Leur prix reflète d’ailleurs ces caractéristiques. Cependant, étant donné que les plinthes  en bois massif sont plus robustes, elles sont rentables à moyen terme. De plus, certaines personnes préfèrent l’apparence des bois massifs, qui ont beaucoup de classe. Les essences très populaires pour les plinthes sont le chêne et le pin massifs, mais toutes les autres essences sont disponibles.

 

Pour les plus petits budgets, les plinthes en MDF peuvent s’avérer une bonne option car les techniques actuelles permettent de recréer une apparence très semblable à celle du bois massif. Ce type de plinthe peut être recouvert de peinture, afin de s’harmoniser au reste du mur.

 

Des produits déjà apprêtés sont aussi disponibles sur le marché. Par contre, il ne faut pas se compter d’illusions car malgré ces aspects intéressants, il y a bel et bien une différence en termes de qualité du produit par rapport au bois massif.

Évidemment, si votre plancher est fabriqué à partir d’une essence de bois en particulier, pour des questions esthétiques, il est recommandé de choisir des plinthes qui adoptent la même apparence. L’essence de bois devrait être la même si possible. Sinon, une plinthe qui s’harmonise ou qui reprend des motifs semblables fera aussi l’affaire.

L’installation et la rénovation

L’installation des plinthes comporte plusieurs étapes, la première étant la conception du plan. Avant même d’acheter les matériaux, il faut prendre les mesures dans la/les pièce(s) et choisir quelle sera la technique de fixation. Il est possible de visser, de clouer, de coller ou de fixer les plinthes à l’aide d’attaches spéciales. Cette dernière est la plus compliquée parmi les quatre.

 

Pour choisir parmi les trois autres options, il faut réfléchir entre autres à l’aspect permanent de la chose. Si l’on opte pour la colle, l’installation sera plus rapide mais les plinthes seront difficiles à retirer si le besoin se présente.

 

Entre le fait de visser ou de clouer, il faut savoir que les clous peuvent abîmer les plinthes, surtout si elles sont faites en MDF. Cependant, les deux techniques peuvent être très efficaces, mais il est généralement préférable qu’elles soient complétées par des spécialistes.

 

Une fois qu’on a en main tous les matériaux et qu’on a sélectionné la technique d’installation, il sera temps de passer à la découpe. Cette étape doit être complétée avec beaucoup de précision, afin que les plinthes soient parfaitement bien installées et qu’elles remplissent leur fonction.

 

Pour la rénovation, il est préférable de visser les plinthes, car vous pourrez ainsi retirer les plinthes au besoin. C’est souvent nécessaire pour un projet de rénovation de plancher, ou même si vous voulez remettre à neuf les plinthes sans risquer d’endommager les murs.

L’entretien des plinthes en bois

Les plinthes en bois massif requièrent davantage d’entretien que celles en MDF, qui sont souvent recouvertes d’une couche de peinture. Pour maintenir leur belle apparence, il faut parfois remettre une couche de vernis ou d’huile, selon vos préférences. Naturellement, au quotidien, un simple dépoussiérage suffira pour que les plinthes soient mises en valeur.