» Blogue » Comment différencier un parquet en merisier d’un parquet en érable?

Vous avez devant vos yeux un magnifique plancher en bois. Cependant, vous n’êtes pas en mesure de distinguer s’il s’agit d’un parquet en merisier ou d’un parquet en érable. Il peut être difficile pour l’œil non exercé de reconnaître les différentes caractéristiques de chacun.

Faisant tous deux partie de la catégorie des bois mi-durs, le merisier et l’érable sont souvent classés parmi les essences nobles. Les deux sont reconnus pour leur forte résistance et ils partagent plusieurs caractéristiques, d’où le fait qu’il puisse sembler difficile de les distinguer à première vue.

Comment différencier les essences de bois

Il existe quelques techniques permettant de reconnaître les essences de bois. Ces techniques sont souvent employées par les antiquaires qui souhaitent identifier de quel type de bois est fait le meuble qu’ils ont devant eux afin de pouvoir juger de sa valeur.

Pour bien identifier une essence de bois, il faut commencer en observant le grain de celui-ci.  Chaque essence possède son motif de grain qui lui est propre. Voilà pourquoi le grain est un des critères d’identification les plus précis.  Regardez les motifs qui se forment, les taches et la couleur du grain.

Ensuite, vous devez examiner pour voir si vous dénotez des altérations telles qu’une couche de peinture ou d’huile qui pourraient fausser votre interprétation. D’autres questions par rapport à la dureté du bois et à sa couleur font aussi partie des critères d’identification, mais ils sont moins fiables que le motif du grain.

Les caractéristiques visuelles du merisier

À la base, le merisier est un bois pâle avec des reflets bruns ou rosés. Au moment de la coupe, le bois est peu coloré mais il acquiert sa teinte chaleureuse au fil du temps. La surface est unie, montrant peu de grain et un fini relativement uniforme considérant qu’il s’agit d’une essence de bois naturelle. On peut cependant y reconnaître un certain motif de grain circulaire très subtile.

Les caractéristiques visuelles de l’érable

La teinte naturelle de l’érable est plutôt pâle et lorsqu’il est exposé au soleil, le revêtement peut avoir tendance à pâlir encore davantage. À la base, le bois d’érable est blanc ou « blond », avec des teintes qui tirent parfois sur le jaune doré. L’effet du temps augmente d’ailleurs l’aspect doré du bois.

Le grain de l’érable est visible, tout en étant plutôt harmonieux, car ce type de bois est très peu poreux, créant ainsi peu d’opportunités pour que se forment des taches très distinctives.

Récapitulatif des différences entre le merisier et l’érable

D’abord, il y a une différence de teinte. Le merisier a des reflets rosés ou tirant sur le brun, alors que l’érable est plutôt jaune. En général, le grain de bois de l’érable est plus aussi visible que celui du merisier. Si le bois a été laissé dans son état naturel, ces deux critères suffisent généralement à savoir si vous avez un plancher en merisier ou en érable. Autrement, vous devrez possiblement décaper une petite section pour voir le bois nu, vous permettant de mieux l’identifier.

Vous doutez toujours? Confiez la tâche à des yeux d’experts

Vous cherchez peut-être à identifier l’essence de bois du plancher pour y effectuer des rénovations, ou pour mieux comprendre les réactions du bois ainsi que sa manière de vieillir. Si les indices présentés dans les paragraphes précédents n’ont pas servi à vous guider, n’hésitez pas à faire appel aux connaissances d’un expert dans le domaine du plancher.

 

Celui-ci pourra vous aider à identifier s’il s’agit de merisier ou d’érable, et vous partager des conseils d’entretien et de rénovation qui sont adaptés à ces matériaux.