Vous êtes sur le point de redonner de la chaleur et un esprit convivial à votre demeure ? L’installation de parquet est l’alternative qui se présente à vous. Entre le plancher flottant, vinyle, massif, stratifié ou encore contrecollé, nombreux sont les modèles de revêtements de sol mis à votre disposition. En fonction de vos envies et de vos moyens, à vous de choisir le parquet qui n’aura aucun mal à sublimer le style de votre décoration intérieure. Ceci fait, il ne vous reste plus qu’à suivre nos conseils pour réussir la pose de votre parquet.

Les matériels requis pour la pose d’un parquet

Avant toute chose, focus sur les indispensables pour une pose de parquet totalement réussie. La première étape consiste à prendre les mesures des pièces que vous désirez transformer avant de partir à la quête de votre nouveau parquet. De cette mesure vous déduirez le nombre de lames qui vous seront utiles pour mener à bien votre projet de construction ou de changement de sol. Une fois le parquet de vos besoins trouvé, pensez à vous munir des équipements nécessaires à la pose proprement dite de votre plancher. Pour cela, vous aurez notamment besoin de crayon, d’un ruban à mesurer, d’une scie, d’un cutter, d’une règle, de ruban adhésif ainsi que d’une agrafeuse. Sans compter la colle, la sous-couche isolante thermique et les cales en bois qui vous seront tout aussi bien utiles durant la pose de votre revêtement de sol.

Les préparations indispensables avant l’installation du parquet

Avant de procéder à la pose de parquet, il convient également de préparer votre support dans un premier temps. Pour ce faire, il vous faut nettoyer soigneusement votre sol, de telle sorte que ce dernier soit le plus propre possible pour accueillir efficacement les lames de plancher. Mais encore, il faut veiller à ce que le terrain soit spécialement sec avant de commencer les travaux. Notez que vous êtes spécialement en droit de poser votre nouveau parquet sur un recouvrement de sol déjà existant, à condition que ce dernier soit parfaitement plat. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez naturellement travailler votre sol en vue de lui offrir une apparence particulièrement plane.

Il vous faut par la suite poser la couche isolante sur tout le sol de votre pièce. Pour réussir cette démarche, il vous faut vérifier que la sous-couche en question ne bloque pas l’ouverture de votre porte. Commencez par l’isolante anti-humidité en polyuréthane allant de l’angle des deux murs, puis déroulez le rouleau en laissant une petite marge de 5 à 10 cm dépassée sur les plinthes. Avec un cutter, poursuivez en installant l’isolant phonique de cette même manière. À savoir que celui-ci est généralement formé de panneaux en lièges ou en feutre et se doit d’être posé perpendiculairement au plancher.

Les étapes de la pose des lames de parquet

Dès lors que vous avez finalisé la pose de la couche isolante, il vous faut prendre la première lame de votre parquet en prenant soin de la placer dans un coin droit de votre pièce. L’objectif étant de poursuivre correctement l’installation des lames. Continuez en plaçant des cales de 7 mm environ sur le long de vos murs pour laisser un léger espacement quand les lames de bois se transformeront avec le temps.

Puis, en fonction de la technique de pose que vous avez choisie, il vous faudra clouer, coller ou encore clipser les lames de parquet les unes aux autres jusqu’à l’autre bout de la pièce. Pour bien se faire, vous pourrez couper les lames pour qu’elles ne se superposent pas entre elles. Pour cela, pensez à mesurer la longueur exacte que vous devez scier, en prenant soin de tracer une ligne au crayon avant de découper le morceau en trop avec une scie sauteuse ou une scie égoïne. Poursuivez ces gestes jusqu’à ce que les lames soient toutes posées. À noter que pour que les lames soient correctement emboîtées entre elles, à l’aide d’une cale, pensez à frapper à chaque fois le bout de la rangée que vous venez de terminer. En gros, ce sont les étapes de base d’une pose de plancher. Dans tous les cas, pour être certain de bénéficier d’un parquet aussi esthétique que pratique, rien ne vaut l’intervention de véritables spécialistes dans le domaine.