» Blogue » Bois durs du Québec et plancher : 3 choses à savoir

Lorsqu’on choisit un matériau pour la construction de notre plancher de bois franc, il faut tenir compte de plusieurs facteurs, dont la dureté. Cette dernière va nous indiquer si le bois va résister à l’usure du temps. Les bois durs du Québec proviennent des feuillus. Les résineux sont plutôt des essences de bois mous. 

Mais attention! Un bois dur n’est pas toujours le meilleur choix. Tout dépend de ce que nous voulons construire.   

Comment mesure-t-on la dureté du bois?

La dureté d’une essence de bois se mesure par l’échelle de Janka. Elle correspond à la force nécessaire pour enfoncer à moitié dans le bois une bille d’acier de 11,28 mm de diamètre. 

Généralement, les essences de feuillus, comme l’érable, le chêne et le merisier sont des bois durs. Les conifères, comme le sapin, l’épinette et le pin, sont des essences de bois mous. Les espèces de bois exotiques, comme l’ipé, le lapacho ou le cumaru, sont les plus résistantes. On parle alors de « bois extra-durs ». 

Est-ce qu’un bois dur est nécessairement meilleur? 

Tout dépend de ce que l’on veut faire. En artisanat, par exemple, les essences de bois mous sont priorisées, car elles sont plus faciles à travailler. À l’inverse, les bois extra-durs vont être davantage utilisés pour construire des patios, des terrasses ou des clôtures. Ces derniers ont une durée de vie de 40 à 50 ans minimum et résistent exceptionnellement bien à l’eau et aux UV.  

Il est cependant important de mentionner que certains bois extra-durs ont des limites. Malgré sa dureté exceptionnelle, l’ipé résiste mal aux hivers trop secs, ce qui n’est pas vraiment idéal pour le climat québécois. Le cumaru peut aussi être infesté de lyctes, des insectes nuisibles qui sont difficilement détectables.  De plus les bois extra-durs comme les planchers Brésiliens changent de couleurs lorsqu’ils sont exposés au soleil.

Pour les planchers de bois franc intérieurs, les bois durs du Québec sont à privilégier. Ces derniers offrent une bonne résistance sans être trop difficiles à travailler. Le chêne blanc est l’espèce préférée des utilisateurs de planchers de bois franc à cause de son esthétique. Cette espèce est disponible dans une grande variété de couleurs lumineuses.   

Le bambou est un choix très écologique, car il se régénère très rapidement. Sa maturité est atteinte au bout de 5 ans. Pour les autres espèces, cela peut prendre 50 ans.   

Faites attention au taux d’humidité 

Les espèces de bois durs du Québec sont sensibles au taux d’humidité. Il faut donc veiller à ce que ce dernier soit constant dans la maison. Si vous habitez dans un demi-sous-sol, vous pouvez utiliser un déshumidificateur pour maintenir un bon taux d’humidité.      

D’autres questions? 

Si vous avez d’autres questions sur les essences de plancher de bois franc, consultez nos fiches-conseils

À propos de l’Artisan du plancher

Depuis plus de 3 générations, l’Artisan du plancher se spécialise dans l’installation de plancher et également la réparation de plancher. Notre équipe d’experts compétents et qualifiés est toujours à l’écoute de sa clientèle. Notre mission est de vous offrir un service à la hauteur de vos espérances.